mardi 16 juin 2009

Franz Liszt, par Miklós Barabás