jeudi 14 octobre 2010

Paolo Ucello, par un maitre anonyme du 16ème siècle