jeudi 15 décembre 2011

Théodore Géricault, par Horace Vernet