lundi 16 janvier 2012

Paul Élie Ranson, par Georges Lacombe